1 0

Sujet : Inflammation aiguë et inflammation chronique

Nous serions tous, à un moment ou à un autre, de par l'environnement et nos contraintes de vie, sujets à cette inflammation, temporaire, voire chronique. Des scientifiques s'alarment même de l'élévation de la température corporelle (un demi-degré à un degré en moyenne dans les soixante dernières années), comme d'un signe patent d'inflammation chronique. Ce qui ne devrait pas se constater sur tout le monde, car nombre d'entre nous ont une température au départ inférieure à la moyenne :

https://www.youtube.com/watch?v=7SdAo7sRZZo



Pour expliquer le phénomène de l'inflammation, la vidéo de Thierry est très didactique. Elle rappelle le bon sens, que nous avons souvent perdu :

- l'inflammation comme signal ;

- la confiance que nous devons garder en l'homéostasie - quoi qu'il nous arrive, notre corps recèle d'incroyables ressources qui tendent toutes à la guérison, au retour à l'équilibre ;

- considérer la douleur comme la conséquence d'une erreur ; accepter de redevenir un être sensible, accepter le signal, remonter à la genèse et tenter de supprimer les causes ;

- prendre des anti-douleurs et des anti-inflammatoires, qu'ils soient stéroïdiens ou non stéroïdiens, c'est retarder la solution, et alourdir l'addition, au final ...


https://www.youtube.com/watch?v=OslUsTT2pd4



Je ne suis pas tout à fait d'accord avec lui sur les fruits crus ; tout le monde ne les supporte pas.

En revanche, sur la phytothérapie, je partage complètement.

L'action anti-inflammatoire de certaines plantes est douce, non agressive, sur le long terme, et, au lieu de vous démolir, comme le font les anti-inflammatoires chimiques, vous aide à vous réparer, et à renforcer votre immunité. Tout bénéfice ...

Pour ma part, j'ai eu à me traiter pour une intolérance aux ondes électro-magnétiques (nous sommes faits, il faut le savoir, pour y résister et même y résister très bien! Cependant, à certains âges de la vie - jeunes enfants, femmes enceintes, il faut s'en préserver. Enfin, il y a des périodes où le surmenage combiné à une overdose (exemple : des D.E.C.T. jour et nuit à proximité (poche, bureau et table de chevet), sept jours sur sept, dans une zone qui est de plus mal couverte et où "ça mouline" sans arrêt), tout cela va déclencher des troubles, de légers à graves. Il faut savoir que cette intolérance fonctionne selon le mécanisme des allergies. C'est une allergie comme une autre.  Donc, on en guérit. Essentiellement avec la spécialité que je vais vous présenter. Deux ou trois médecins seulement prennent en charge ce problème en France (voir sur le site de l'ARTAC), cela coûte très cher et c'est cette formule, naturelle, qui se rapproche le plus du protocole de prise en charge (sachant que dans ce protocole est inclus un anti-allergique qui, pris au long cours, présente de forts risques pour les yeux, de glaucome notamment).

J'aurais voulu ne pas faire de publicité, mais pour présenter la liste des ingrédients, il est plus facile de renvoyer au site. En fait, je voulais dire qu'en prenant ce complexe, InflaRelief, pendant près de deux ans, je pense avoir été préservée en même temps de tout mal inflammatoire, malgré des séquelles de deux accidents avec fractures, je n'ai jamais eu la moindre douleur articulaire, ni rhumatismale /arthrosique ou autre. Je crois que la composition de la spécialité y est pour beaucoup.

Le prix augmente régulièrement (peut-être aussi parce que la plante "griffes du chat" - Uncaria tomentosa - est une espèce qui se fait plus difficile à trouver) mais j'ai essayé de recomposer la formule, avec l'herboriste, et nous avons vu ensemble que nous arrivons à un prix encore bien supérieur. Je sais, pour en avoir goûté les "bénéfices collatéraux", que je referai une cure de temps à autre (je guetterai les promos smile )

Un grand merci au passage à Boris, dénicheur de cette spécialité à laquelle je dois (presque) la vie, en tout cas la guérison et une vie meilleure :

http://www.supersmart.com/fr--Inflammat … mula--0531

¤ Le Perluxan® est un extrait standardisé de cônes de houblon. Ses acides alpha sont des inhibiteurs puissants des substances chimiques siégeant à l’origine de la douleur. Cette forme particulière d’extrait est dépourvue d’effet œstrogénique et n’a pas d’incidence sur le sommeil, à l’inverse de la plante totale.

¤ L’extrait standardisé d’ortie possède des propriétés antidouleur et anti-inflammatoires ayant fait l’objet de nombreuses études.

¤ L’extrait de griffes du chat (cat’s claw ou Uncaria tomentosa), standardisé en alcaloïdes oxyindoles, possède des propriétés régénératrices et anti-inflammatoires, principalement articulaires ; c’est aussi un stimulant puissant du système immunitaire.

¤ L’extrait de curcuma "C3 Complex" contient 95% de curcuminoïdes antioxydants et anti-inflammatoires, inhibiteurs des Cox 2.

¤ Le tulsi est une plante d’usage très ancien de la médecine tibétaine, dont les propriétés couvrent un large éventail allant de la simple asthénie physique et mentale jusqu’aux états aigus de stress, de syndromes dépressifs et bien d’autres processus liés à l’inflammation, qu’ils soient de type aigu ou chronique.

¤ La bromélaïne, complexe d’enzymes protéolytiques extraites de l’ananas, est classiquement utilisée dans les cas d’inflammations digestives, d’œdèmes et pour prémunir de la formation de caillots sanguins pouvant affecter le système cardio-vasculaire.

¤ L’extrait de la racine de gingembre, standardisé en gingérols et shogaols, contrôle les médiateurs de l’inflammation par inhibition des enzymes pro-inflammatoires Cox 1, Cox 2 et lipoxygénase. Cet extrait est plus spécifique des inflammations articulaires, comme celles de la hanche ou du genou.

¤ La quercétine, flavonol naturel anti-oxydant et apaisant polyvalent, utilisé notamment contre les allergies respiratoires et digestives.

¤ La rutine, extraite de l’arbrisseau aromatique Ruta graveolens, a des actions antioxydantes et anti-inflammatoires ; elle est vasoprotectrice et antithrombotique.

¤ Le romarin, dont l’acide rosmarinique protège les tissus grâce à ses puissantes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antiallergiques. La 5-Loxin®, extrait spécifique du Boswellia serrata, apporte 30 % d’acide acétyl-kéto bêta-boswellique (AKBA) ; c’est un anti-inflammatoire puissant, aussi efficace que certains médicaments, qui est surtout utilisé dans les affections dégénératives articulaires.

¤ La Biopérine®, extraite du poivre noir et standardisée en pipérine : propriétés anti-inflammatoires propres, favorise l’absorption et la disponibilité des autres ingrédients en les rendant plus actifs (les potentialise).


Ici, une musique binaurale curative - l'effet ne se fait pas sentir en une fois. Anti-inflammatoire, oui ! smile  L'écouter environ trois semaines, chaque soir par exemple avant d'aller dormir :

https://www.youtube.com/watch?v=U2oeyIUzEZE

Citer Message 1

Post rating: 0